Grave pollution au chlore en Méditerranée après une fuite à Martigues

Par Pétizaction — 24/07/2020 — 0 commentaire

A la suite d’une fuite survenue sur un site Seveso près de Martigues (Bouches-du-Rhône), une nappe acide polluante s’est répandue en mer. L’usine a reçu plusieurs mises en demeure pour renforcer la sécurité de ses stockages de produits.

« Le chlorure de fer est très corrosif et est donc un danger pour les baigneurs, les poissons, les coquillages et les mammifères marins. » L’association écologiste Robin des Bois ne cache pas sa vive inquiétude après la découverte d’une nappe acide polluante de quelques hectares en Méditerranée au niveau de l’anse d’Auguette près de Martigues (Bouches-du-Rhône). Cette pollution est la conséquence d’une fuite survenue dans la nuit de mercredi à jeudi au sein du complexe pétrochimique Lavéra. Le groupe industriel Kem One, numéro 2 européen du PVC, l’a détectée « au niveau d’un bac de stockage de solution de chlorure ferrique au sein de l’atelier de production » de ce site classé Seveso seuil haut.

« Un épandage accidentel de cette fuite vers le réseau d’égout pluvial s’est produit, ayant entraîné un rejet liquide vers l’anse d’Auguette », ajoute l’industriel. Ce produit chimique hautement corrosif, utilisé notamment pour le traitement des eaux usées, s’est ensuite transformé en solution acide marron au contact de la mer, formant une nappe toxique d’environ six hectares dans la Grande Bleue. Quarante hommes du bataillon des marins-pompiers de Marseille (BMPM) et dix sapeurs pompiers ont été envoyés sur le site de l’incident, qui n’a fait aucun blessé, selon le groupe Kem One. Une enquête est en cours pour préciser les circonstances de cette fuite.

( Lire la suite sur… leparisien.fr )

Avant de pouvoir commenter c'est par ici : Connexion ou Inscription